Last stop Tahiti NO&YO

Terminus Tahiti.

Les yeux rivés sur le paysage qui défile, assis dans ce train depuis des heures, les jambes ankylosées par le voyage, nous rêvassons encore à l’extraordinaire surf trip en Indo dont nous revenons, et à ses vagues parfaites.

Une voix teinté à l’accent typique et bien prononcé du sud de la France nous tire ne notre doux songe : « Sète ici Sète, Terminus, tout le monde descend ! »

Et là, c’est le bran-le-bas de combat ! « Chéri attrape les boardbags,je m’occupe des sacs à dos ! ». Au milieu des touristes et des vacanciers, ça pousse, ça râle, on s’excuse et au final on est contents d’être arrivés à quai.

Last stop Tahiti NO&YO
Sete, Mat’s childhood town and its famous docks

Nous voilà partis pour un mois et demi à Sète, village d’enfance de Mat. Ça lui fait chaud au cœur de retrouver cette ambiance, les odeurs du marché, le poisson frais sur les quais, les bon petits plats, les fiestas entre amis et aussi la famille.

Mais nous n’étions pas là que pour des vacances. Il fallait régler tout un tas de bazar administratif et préparer notre projet imminent : Emménager à Tahiti.

Last stop Tahiti NO&YO
Moorea from air

Aller simple en poche, deux boardbags pleins à craquer, toute notre vie dans nos sacs à dos (enfin presque, précise Elise, j’ai du laisser une bonne partie de mon dressing :))..

C’est parti décollage prévu le 5 septembre 2013.

 

Après 35h de voyage, on atterrit enfin à Papeete : Mythique !

L’accueil polynésien comme dans un rêve : Les Vahinés qui dansent, les Ukulélés, les colliers de fleurs : Tahiti est à la hauteru de sa réputation !

Last stop Tahiti NO&YO
Traditional Welcome

Manutea et Hereiti, nos contacts et fondateurs de l’école EXPAIR TAHITI nous accueillent chaleureusement avec des superbes colliers de fleurs parfumés. Décalqués par le voyage, on passe une bonne nuit de sommeil dans un joli petit fare (petite maison traditionnelle) trop mignon. Le lendemain matin, on entend toquer : « Hay Ia Orana Elise et Mat, il y a des bonnes vagues dans le sud, vous êtes chauds? ». C’est parti sans hésiter, on attrape nos planches encore waxées de la dernière session, on visse nos ailerons et on monte dans le pick up de Manutea.

Last stop Tahiti NO&YO
The first waves

Après 1h de route, émerveillés par la beauté du paysage de Tahiti, on arrive sur le spot, enfin presque. On met le bateau à l’eau, on trace direct vers le large, direction la passe. Une droite parfaite qui déroule sur un reef corallien aux mille couleurs nous attends : c’est le paradis !

Déphasés par le décalage horaire et cramé par le soleil polynésien, après cette extraordinaire journée, nous savions que l’aventure ne faisait que commencer !

Aujourd’hui, deux ans se sont écoulés, avec des purs moments, des rencontres, des galères, des sessions de surf de fous, et des beaux projets.

Nous avons d’abord passé presque une année sur Tahiti à travailler pour l’école de Manutea, EXPAIR TAHITI. Puis nous avons eu l’opportunité de monter une autre école EXPAIR, sur la magnifique île sœur de Tahiti, Moorea, en juillet 2014.

Last stop Tahiti NO&YO

Cela un an maintenant que nous manageons cette école et que nous vivons au rythme polynésien. On a un potager, on mange local, de la coco et beaucoup de poisson, le tout agrémenté de superbes sessions de surf, seuls face à la montagne de Moorea dans les lumières magiques des couchers de soleil.

Nous sommes reconnaissants de pouvoir vivre ça et nous n’échangerions notre vie pour rien au monde. Nous espérons encore découvrir de nouveaux horizons, le Pacifique est fascinant et nous avons encore beaucoup de choses à explorer..

Last stop Tahiti NO&YO

La suite au prochain numéro…

Follow Elise @babeinthewaves and Mat @mat.le.bled

BECOME PART OF THE NO&YO TRIBE:
Stay in touchStay in touchStay in touchStay in touchStay in touchStay in touch